approché


approché

approche [ aprɔʃ ] n. f.
XVe fortif.; de approcher
I
1Le fait de s'approcher d'un objet, d'aller à la rencontre de qqn; mouvement par lequel on s'avance vers qqch., qqn. arrivée, 1. rencontre.
Vx « Qu'ils entrent. Cette approche excite mon courroux » (Racine). Littér. « La berge rocheuse empêche ici l'approche des navires d'un certain tonnage » (A. Gide).
Mod. À L'APPROCHE DE. « Comme les chevaux qui sentent l'écurie, je hâte le pas à l'approche de mon logis » (France). « La chatte ne fuyait pas à mon approche » (Colette). — D'APPROCHE (et adj.). Une personne d'approche facile. abord. Fig. Une œuvre d'une approche difficile. accès.
2Spécialt Phase de vol d'un avion qui s'approche d'un terrain d'atterrissage. Procédure d'approche.
3Milit. Anciennt (Plur.) Les approches d'une place, d'une forteresse, les mouvements de l'assiégeant pour y pénétrer, et spécialt les travaux pour en approcher à couvert. Loc. (1898) TRAVAUX D'APPROCHE : cheminements, travaux de sape; fig. démarches intéressées, manœuvres pour arriver à un but.
4(mil. XXe; angl. approach) Manière d'aborder un sujet de connaissance quant au point de vue adopté et à la méthode utilisée. L'approche sociologique d'une étude littéraire. Ils n'ont pas la même approche de la question (cf. aussi Démarche, point de vue).
IIAu plur. Ce qui est près de. abord, accès, parages. Les approches d'une ville, d'un port, d'une île. « Le château de Joux défend les approches de Pontarlier » (Chateaubriand). III
1(Choses) Le fait d'approcher, d'être sur le point de se produire. L'approche de la nuit, de l'hiver. apparition, arrivée, proximité, venue. « elle guettait l'approche du frisson; elle en épiait les signes » (F. Mauriac). « le souvenir d'une joie n'est pas une nouvelle approche du bonheur » (A. Gide). À l'approche, aux approches de la trentaine.
2(En loc.) Action de rapprocher une chose d'une autre. Lunette d'approche.
Arbor. Greffe en (ou par) approche : greffe qui consiste à rapprocher deux branches voisines.
3Typogr. Position des caractères les uns par rapport aux autres. Réunion ou séparation fautive de deux signes. Signe indiquant que deux lettres séparées doivent être rapprochées.
⊗ CONTR. 1. Départ , écartement, éloignement, séparation.

approche nom féminin Mouvement par lequel quelqu'un, un véhicule s'approche de quelqu'un ou de quelque chose : L'approche du surveillant a dispersé les élèves. Proximité d'une période, d'un événement : À l'approche du danger, tout le monde s'enfuit. Manière dont quelqu'un accueille ceux qui l'abordent ; abord : Il est d'une approche difficile. Action, manière d'aborder un sujet, un problème : Approche sociologique d'une œuvre littéraire. Aéronautique Ensemble des manœuvres qu'un avion doit effectuer à proximité d'un aérodrome durant sa prise de terrain, avant de se poser sur la piste d'atterrissage. (L'approche est suivie par radio et aidée de nuit ou en cas de mauvaise visibilité par des radars et des dispositifs de guidage automatique tels que l'ILS [Instrument Landing System].) Imprimerie Blanc minimal que comporte latéralement chaque lettre, lors de la composition, pour être isolée convenablement de sa voisine. Militaire Mouvement qu'une troupe effectue en sûreté pour se porter au contact de l'ennemi. Sports Au golf, coup joué aux alentours du green et envoyant la balle près du trou. ● approche (citations) nom féminin Henri Alban Fournier, dit Alain-Fournier La Chapelle-d'Angillon, Cher, 1886-bois de Saint-Rémy, Hauts de Meuse, 1914 L'approche est toujours plus belle que l'arrivée. Correspondance avec Jacques Rivière Gallimardapproche (difficultés) nom féminin Emploi Approche, au sens de « manière d'envisager ou de traiter une question », est un calque de l'anglais approach : une approche réaliste des problèmes. Cet anglicisme est désormais admis dans la langue courante. Recommandation Dans l'expression soignée, préférer les équivalents point de vue, manière de voir, optique, méthode, etc., en fonction du contexte. Nombre et sens 1. L'approche = l'arrivée, la proximité. L'approche de la nuit. À l'approche de l'hiver, on rentre du bois. 2. Les approches = les environs, les abords. Les approches de la ville sont couvertes de neige. ● approche (expressions) nom féminin Travail d'approche, ensemble de démarches, de procédés mis en œuvre pour arriver à une fin. Frais d'approche, dépenses impliquées par l'acheminement d'un produit de son point d'achat ou de fabrication jusqu'à son point d'utilisation ou de vente. ● approche (synonymes) nom féminin Mouvement par lequel quelqu'un, un véhicule s'approche de quelqu'un ou...
Synonymes :
- arrivée
Contraires :
- éloignement
Proximité d'une période, d'un événement
Synonymes :
- arrivée
Manière dont quelqu'un accueille ceux qui l'abordent ; abord
Synonymes :
- accès

n. f.
d1./d Action de s'approcher; mouvement par lequel on se dirige vers qqn, qqch. à notre approche, il prit la fuite.
|| AVIAT Dernière phase d'un vol avant l'atterrissage.
d2./d (Plur.) Ce qui est à proximité d'un lieu; les parages. Les approches d'une ville, d'une côte.
d3./d Arrivée, venue de qqch. L'approche du soir.

⇒APPROCHE, subst. fém.
I.— [En parlant de relations spatio-temporelles].
A.— Action, fait de s'approcher de quelqu'un ou de quelque chose.
1. [En parlant de pers.] :
1. Je chéris la solitude, je cherche en traversant les sommets les plus escarpés à descendre, au milieu d'eux, dans une vallée bien solitaire, bien belle, arrosée de brillantes cascades, qui n'ait d'autres habitants que des oiseaux si peu faits à voir des hommes qu'ils n'en redoutent pas l'approche; ...
CHÉNIER, Bucoliques, La Solitude, 1794, p. 224.
2. ... « autrefois, je devinais de loin l'approche d'une belle personne. Maintenant que j'ai passé l'âge d'être regardé favorablement par les dames, le ciel a pitié de moi; il m'épargne leur vue. (...) »
A. FRANCE, Le Lys rouge, 1894, p. 272.
Vieilli, littér. Aux approches de :
3. C'est plutôt aux approches de ces terribles armées que la peur s'élevait comme une rumeur; et c'est au commencement, quand elle laissait loisir, qu'elle torturait sans doute le mieux.
ALAIN, Propos, 1926, p. 688.
2. Spéc. [En parlant de relations entre pers. de sexe différent] Accouplement :
4. Ne peut-on pas conclure de ces faits, que l'hymen n'est point un caractère d'organisation propre à l'espèce humaine, puisque, dans plusieurs mammifères, il existe une membrane parfaitement semblable, ou des replis très-analogues, et que ces replis paroissent s'effacer après l'approche des mâles, ou après les portées comme ils s'effacent chez la femme après l'approche de l'homme, ou après l'accouchement?
CUVIER, Leçons d'anat. comp., t. 5, 1805, p. 132.
Rem. Pour NYSTEN 1814 le sens de ,,commerce charnel d'un homme avec une femme`` est trivial. Cf. toutefois ex. 4 (après l'approche de l'homme).
Région. (Canada). Faire l'approche d'une jeune fille, faire l'approche. [En parlant d'un jeune homme] ,,Dans une réunion, causer avec une jeune fille, à part, et lui conter fleurettes.`` (Canada 1930).
3. Emplois techn.
AÉRON. Manœuvres effectuées par un avion en vue de son atterrissage sur l'aérodrome d'arrivée. Procédure d'approche. Ensemble des règlements qui régissent les manœuvres des avions à proximité d'un aérodrome avant son atterrissage.
MATH. Courbe aux approches égales. ,,Courbe plane telle que si l'on mène dans son plan, disposé verticalement, des droites horizontales et équidistantes, celles-ci déterminent sur cette courbe des segments qui seront parcourus en temps égaux par un point pesant assujetti à rester sur la courbe.`` (Lar. encyclop.).
MILITAIRE
a) Approches ou travaux d'approche. ,,Travaux, sapes, tranchées à l'aide desquels les assiégeants cherchent à s'approcher d'une place sans s'exposer à son feu.`` (BACH.-DEZ. 1882).
b) Mouvements d'une troupe qui progresse en zone dangereuse dans un dispositif lui permettant de faire face à l'ennemi.
OPT. Lunette d'approche. Lunette à effet grossissant :
5. En effet Dieu fit la grâce (mais après la mort du grand homme) que Galilée trouvât les lunettes d'approche avec lesquelles il vit les phases; de manière que l'objection insoluble devint le complément de la démonstration.
J. DE MAISTRE, Les Soirées de Saint-Pétersbourg, t. 1, 1821, p. 284.
B.— P. ext. Fait de se trouver dans le voisinage.
1. Le plus souvent au plur. [Avec valeur spatiale] :
6. Comme pour embellir la nudité de ce lac et rendre plus frappantes encore les approches de la cataracte, la nature l'a orné de ce grand nombre de rochers, dont les pointes plus ou moins aiguës ou arrondies, plus ou moins élevées, ont des formes si différentes.
CRÈVECŒUR, Voyage dans la Haute Pensylvanie, t. 2, 1801, p. 156.
7. Aux approches d'un pont, la locomotive ralentissait encore sa marche : les passerelles de fortune étaient si légères qu'un train à l'allure de vingt milles les eût écrasées.
J. et J. THARAUD, Dingley, l'illustre écrivain, 1906, p. 95.
8. Avec la même netteté qu'au bout d'une longue-vue, s'étend le paysage familier des hommes, un fouillis d'arbres, de sentiers capricieux, des maisons avec leurs jardins, si minuscules, des rivières, les approches d'une grande ville avec les douces fumées de ses faubourgs.
GRACQ, Un Beau ténébreux, 1945, p. 94.
2. Au sing. ou au plur. [En parlant d'un événement d'une certaine importance] Proximité dans le temps :
9. « Avez-vous, lui demandai-je, beaucoup de pratiques de la vilaine espèce de celle qui vous quitte en ce moment? — Le nombre s'en est accru depuis quelques années, et je remarque qu'il augmente aux approches des concours et des élections académiques. »
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 4, 1813, p. 83.
10. Il m'a fallu des années et presque les approches de la vieillesse pour voir que cela aussi est vanité, et que l'ecclésiaste seul fut un sage quand il dit : « va donc, mange ton pain en joie avec la femme que tu as une fois aimée. »
RENAN, Souvenirs d'enfance et de jeunesse, 1883, p. 14.
11. François ne nageait que d'un bras; si la marée le poussait, les rouleaux continuaient, derrière lui, d'être une menace terrible. Ne se sentant plus assez de force pour se détourner et examiner l'approche du péril, il nageait avec ardeur et, de temps en temps, il piquait des deux sous la mer.
QUEFFÉLEC, Un Recteur de l'île de Sein, 1944, p. 134.
Aux approches de + indication de l'âge approximatif. Vers :
12. Mais il y a aussi des amateurs. Ce sont les secrétaires, les employés, les commerçants, ceux qui écoutent les autres au café : ils se sentent gonflés, aux approches de la quarantaine, d'une expérience qu'ils ne peuvent pas écouler au dehors.
SARTRE, La Nausée, 1938, p. 94.
II.— [En parlant de démarches méthodologiques] Méthode par laquelle on cherche à approcher d'un but :
13. Elles [les élections] devaient avoir lieu fin juillet. Le Dr Barbentane était conseiller sortant. Serait-il réélu? À l'échelle du canton ce serait une bataille d'approche de l'élection législative à laquelle on savait bien qu'il voulait se porter.
ARAGON, Les Beaux quartiers, 1936, p. 83.
A.— PSYCHOL., ÉPISTÉMOLOGIE. Voie (souvent tâtonnante et où la méthode se cherche en même temps que l'objet) par laquelle on cherche à cerner un problème complexe.
1. Approche; travaux, méthodes d'approche. ,,Ensemble d'actions convergeant vers un but déterminé. (...) Sous l'influence de la notion de « connaissance approchée », [approche] est devenu usuel dans le vocabulaire psychologique.`` (FOULQ.-ST-JEAN 1962).
ÉCON. ,,Méthode qui permet de cerner progressivement l'objet de la recherche.`` (BAUDHUIN 1968).
Approche behaviouriste (en prévision économique). Méthode de prévision de l'évolution future de l'activité économique par l'étude du comportement des hommes (d'apr. HETMAN 1969).
Approche méthodologique. ,,Mise en évidence d'un ensemble de méthodes rattachées ou non à des disciplines déterminées et susceptible de résoudre rapidement et efficacement le plus grand nombre de problèmes de l'entreprise.`` (TEZ. 1968).
2. Résultat de la méthode. Ce travail est une approche intéressante.
B.— STATISTIQUE :
14. En toutes hypothèses, nous disposons dans les sciences d'observation de deux manières de relever et de classer les faits :
1) Nous pouvons effectuer sur l'objet étudié des mesures continues, à l'aide d'échelles appropriées comportant des unités suffisamment fines. C'est l'approche métrique.
2) Nous pouvons nous contenter de noter la présence ou l'absence d'un caractère, considéré comme qualitatif et indivisible. C'est l'approche par tout ou rien qui conduit à la computation des fréquences.
Ethnol., 1968, p. 394 (encyclop. de la Pléiade).
PRONONC. :[]. Enq. ://.
ÉTYMOL. ET HIST. — 1. a) Ca 1450 milit. faire aproche « faire mouvement pour assiéger, combattre » (Mist. du Viel Testament éd. James de Rothschild, Paris, 1882, t. IV, p. 185, XXXIV, 31311-12 : Nous aurons tantost quelque alarme Les Philistiens font aproche); b) 1465 « travaux pour approcher d'une forteresse assiégée à couvert » (Arch. Nord, B 3516 124040 ds IGLF Techn. : Durant le siege que mon dit Sr de Charrolois fist medre devant la plaice et chastel de Beaulieu, il y ot pluseurs pavais qui furent mis aux approches qui se firent au dit siege pour pavisier et tander les cannoniers); d'où 1836 spéc. (LAND. : Approche [...] Abord, accès : les approches d'un poste, d'un camp; cette ville est de difficile approche); 2. 1530 « action de s'approcher, de s'avancer » (PALSGR.); 1669 « proximité, abords » (MOL., La gloire du val de grâce ds LITTRÉ : Et quelle force il faut aux objets mis en place, Que l'approche distingue, et le lointain efface); spéc. 1440-75 milit. « combats, rencontres » (CHASTELLAIN I, 142, 7 ds KURT HEILEMANN, Der Wortschatz von Georges Chastellain, Leipzig, 1937, p. 251); 1440-75 « abord, contact (d'une personne) » (ID., III, 390, 1, ibid., p. 152); 1738 « id. (d'animaux) » (VOLT., Elém. de la phil. de Newton ds ROB.); 3. av. 1621 « proximité, arrivée d'un événement » (MONTCHRESTIEN, Ep. ded. 4, éd. Petit de Julleville, Paris, 1891 : Vers la fin de la vie, sur les approches de la mort); 4. « action de rapprocher une chose d'une autre » 1647 lunette d'approche, Pascal d'apr. FEW t. 252, p. 54a; 1694 (Ac. : Lunettes d'approche. Certaine machine composée d'un tuyau qui s'allonge et se raccourcit avec des verres, disposez aux extrémitez et au dedans, qui d'un costé grossissent et approchent les objets, et de l'autre les rapetissent et les esloignent); 1651 technol. (jardinage) greffe en approche « rapprochement de deux branches » (BONNEFONS, Le Jardinier françois, Paris, section 6, p. 61); 1751 (Encyclop.).
Déverbal de approcher.
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 668. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 2 377, b) 2 302; XXe s. : a) 2 403, b) 2 390.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BARB.-CAD. 1963. — BAUDHUIN 1968. — BOUILLET 1859. — BRUN 1968. — BURN. 1970. — Canada 1930. — CHABAT t. 1 1875. — CHAM. 1969. — CHESN. 1857. — COMTE-PERN. 1963. — Encyclop. méthod. mécan. t. 1 1782, t. 3 1783. — FOULQ.-ST-JEAN 1962. — GIRAUD (J.), PAMART (P.), RIVERAIN (J.). Mots ds le vent. Vie Lang. 1970, n° 219, pp. 327-328. — GIRAUD-PAMART 1971. — HETMAN 1969. — JAL 1848. — LE CLÈRE 1960. — NOTER-LÉC. 1912. — Num. 1969. — NYSTEN 1814.

approche [apʀɔʃ] n. f.
ÉTYM. V. 1450, faire approche, milit.; déverbal de approcher.
———
I
1 a (1530). Personnes. Action de s'approcher (d'un objet), d'aller à la rencontre (de qqn); mouvement par lequel on s'avance, se dirige vers (qqch., qqn). Arrivée, rencontre. || L'approche de qqn, son approche.
1 (…) — Oui, Seigneur, les voici.
— Qu'ils entrent. Cette approche excite mon courroux.
Racine, la Thébaïde, IV, 2.
2 La voici. Mon courroux redouble à cette approche.
Molière, le Misanthrope, IV, 2.
3 (…) une vieille tante, qui veut à toute force que la seule approche d'un homme déshonore une fille.
Molière, le Bourgeois gentilhomme, III, 10.
Loc. À l'approche de qqn : lorsque qqn approche. || À l'approche de qqch. : lorsqu'on s'approche de qqch.
4 Elles m'intimidaient à leur approche, je ne trouvais plus les mots que j'avais préparés pour elles.
France, le Petit Pierre, XIII, p. 80.
5 Comme les chevaux qui sentent l'écurie, je hâte le pas à l'approche de mon logis.
France, le Crime de S. Bonnard, I, p. 279.
6 La chatte ne fuyait pas à mon approche, mais elle se dérobait comme une anguille, à la seconde juste où j'allais la toucher.
Colette, la Paix chez les bêtes, « Prrrou ».
7 Il eut un mouvement de recul à l'approche du prêtre, et de nouveau ce geste, ce coude levé, comme pour se garer des coups.
F. Mauriac, la Pharisienne, p. 41.
Une personne d'approche facile, difficile. Abord, accès.
8 Ma foi, pour te servir j'ai diablement couru;
Ces notaires sont gens d'approche difficile.
J.-F. Regnard, le Légataire universel, II, 7.
Vx. || L'approche des humains. Contact, fréquentation.
9 Et parfois il me prend des mouvements soudains
De fuir dans un désert l'approche des humains.
Molière, le Misanthrope, I, 1.
Dans un sens voisin. Contact.
10 Les gens de justice sont d'une approche si singulière et si obscure, que, même absous, on s'évade.
Hugo, l'Homme qui rit, II, III, 6.
b Spécialt (animaux). Le fait, pour un animal, d'approcher un individu du sexe opposé, pour l'accouplement.
11 (…) les intervalles durant lesquels la femelle refuse constamment l'approche du mâle (…)
Rousseau, De l'inégalité parmi les hommes, I.
12 Chez les poissons, la femelle est féconde sans les approches du mâle.
Voltaire, Éléments de la philosophie de Newton (1738).
c D'approche : par lequel on s'approche (de qqn, de qqch.).Au sens 3., ci-dessous.Travaux d'approche, pour accéder à un lieu défendu, et, fig., pour s'approcher de qqn. Cheminement, sape.Marche d'approche : en alpinisme, Partie de l'itinéraire qui précède l'escalade. || « Marche d'approche trop longue pour une varappe assez brève » (Blanchet, Au bout d'un fil, 1937, in G. Petiot).
2 Spécialt. Phase de vol d'un avion qui s'approche d'un terrain d'atterrissage. || La procédure d'approche.
3 (1465). Milit., anc. Plur. || Les approches d'une place, d'une forteresse : les mouvements de l'assiégeant pour y accéder, y pénétrer, et, spécialt, les travaux pour en approcher à couvert.
13 Ces approches de si près mirent la ville de Rome en grand trouble et en grand effroi.
J. Amyot, Cor., 46, in Littré.
Au figuré :
14 (…) Monsieur Couture, inquiétant personnage du tiers-ordre, qui rôde autour des femmes et masque ses lubriques approches de religieuses exhortations.
A. Maurois, Études littéraires, Mauriac, t. II, p. 38.
4 (Mil. XXe; angl. approach, même sens). Didact., emploi critiqué. Manière d'aborder un domaine de connaissances quant au point de vue et à la méthode utilisée. || L'approche sociologique d'une étude littéraire. || L'approche métrique en statistiques.
14.1 Approche. — Façon moderne d'aborder un problème. L'approche (de la question), toute parfumée de technicité (voire de golf) tend à supplanter le bon gros examen, la vieille étude, désuets.
Pierre Daninos, le Jacassin, p. 76.
Par métonymie. Travail résultant d'une certaine approche.
———
II N. f. pl. (1669). || Les approches : ce qui est près de. Abord, accès, parage. || Les approches d'une ville, d'un port, d'une île.
15 Le château de Joux défend les approches de Pontarlier.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, IV, 6.
16 (…) les approches dangereuses d'Ouessant les soirs d'hiver (…)
Loti, Mon frère Yves, LXXV.
———
III
1 L'approche, les approches de : le fait, pour qqch., d'approcher (dans le temps ou l'espace), de se rapprocher (d'un point idéal, du locuteur, etc.). || L'approche de la nuit. || Les approches de la mort.Aux approches de l'hiver. || Se troubler à l'approche du danger. Apparition, arrivée, contact, proximité, venue, voisinage, vue.
17 Ainsi, parmi les souffrances et dans les approches de la mort, s'épure, comme dans un feu, l'âme chrétienne.
Bossuet, Oraison funèbre de Michel Le Tellier.
18 Point de quoi manger sur ces roches.
Voilà notre couple réduit
À sentir de la faim les premières approches.
La Fontaine, Contes, « La Fiancée du roi de Garbe ».
19 Nous nous laissons tenter à l'approche des biens.
La Fontaine, Fables, VIII, 7.
20 L'approche d'un combat qui le glaçait d'effroi.
Racine, la Thébaïde, III, 3.
21 Le songe (…) n'est autre chose que l'approche d'une réalité invisible.
Hugo, les Travailleurs de la mer, I, I, 8.
22 J'ai de tous les péchés subi l'approche étrange.
Hugo, la Légende des siècles, « Islam ».
23 Ici l'approche des grands événements dont il sent à l'avance le courant électrique, enflamme l'orateur (…)
Sainte-Beuve, Causeries du lundi, 5, XI, 49.
24 (…) nous verrons dans sa peinture une approche du type parfait (…)
Taine, Philosophie de l'art, t. II, V, 3, 5.
25 J'eus une sorte de frisson désagréable, un de ces effleurements pénibles qui nous touchent le cœur, comme l'approche d'un lourd chagrin.
Maupassant, Un fils.
25.1 La fortune l'avait conduit ainsi jusqu'aux approches de la vieillesse, en le choyant et le caressant.
Maupassant, Fort comme la mort, éd. 1889, p. 4.
26 (…) elle guettait l'approche du frisson; elle en épiait les signes.
F. Mauriac, Genitrix, p. 30.
27 L'homme n'a qu'un printemps dans la vie et le souvenir d'une joie n'est pas une nouvelle approche du bonheur.
Gide, les Nourritures terrestres, p. 57.
28 Aujourd'hui, le spleen est venu; ou plutôt le pressentiment, la peur à l'approche du spleen.
Gide, Journal, 10 juin 1891.
29 Un de nos blessés, que les approches du sommeil anesthésique excitaient vivement, se prit à repousser le masque en crachant de côtés et d'autres.
G. Duhamel, la Pesée des âmes, VIII.
30 Aux approches d'une fin de mois, ce lieu secourable est très fréquenté.
Georges Lecomte, Ma traversée, p. 193.
REM. Dans certains emplois (→ cit. 24 et 27), ce qui approche est actif, humain (comme au sens I., 4.).
2 En loc. Action de rapprocher une chose d'une autre.
(1651). Arbor. Greffe en (ou par) approche : greffe qui consiste à rapprocher deux branches voisines de manière qu'elles se soudent l'une à l'autre par contact.
(1647). Loc. Lunette d'approche, qui fait paraître plus proches les objets.
3 Typogr. a Espace nécessaire entre deux lettres imprimées successives (dans un même mot) pour qu'elles ne se touchent pas. || Talus d'approche de droite, de gauche (leur addition définit l'approche, en typographie). || « Seule la photocomposition permet de jouer à volonté sur l'approche » (la Chose imprimée, Encycl. du savoir moderne).
b Vieilli. Signe indiquant que deux lettres séparées doivent être rapprochées.
CONTR. Départ, écartement, éloignement, fin, fuite, recul, séparation.
COMP. Contre-approches.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • approche — [ aprɔʃ ] n. f. • XVe fortif.; de approcher I ♦ 1 ♦ Le fait de s approcher d un objet, d aller à la rencontre de qqn; mouvement par lequel on s avance vers qqch., qqn. ⇒ arrivée, 1. rencontre. ♢ Vx « Qu ils entrent. Cette approche excite mon… …   Encyclopédie Universelle

  • approche — APPROCHE. s. f. Mouvement par lequel une personne s avance vers une autre. L approche de son ennemi le déconcerta. A l approche de l ennemi, les troupes se mirent sous les armes. [b]f♛/b] Il se dit aussi De tout ce qui avance, ou paroît avancer… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • approche — Approche. s. f. v. Mouvement par lequel une personne approche d une autre. L approche de son ennemi le deconcerta. à l approche de l ennemi, les troupes se mirent sous les armes. Il se dit en parlant des choses qui deviennent plus proches, qu on… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • approché — approché, ée (a pro ché, chée) part. passé. Mis, amené auprès. Échelles approchées des murs. Le poignard approché de son sein. Cet homme approché du prince par les circonstances …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Approche — Approche, im Festungskrieg, s. Festungsbau …   Lexikon der gesamten Technik

  • approché — Approché, [approch]ée. part …   Dictionnaire de l'Académie française

  • APPROCHE — s. f. Mouvement par lequel une personne s avance vers une autre. L approche de son ennemi le déconcerta. À l approche de l ennemi, les troupes se mirent sous les armes. À votre approche, il parut interdit.   Il se dit aussi en parlant De tout ce… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • APPROCHE — n. f. Action de s’approcher. L’approche de son ennemi le déconcerta. à l’approche de l’ennemi les habitants se mirent sous les armes. à votre approche, il parut interdit. Il semblait fuir notre approche. L’approche de la nuit lui fit doubler le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • approche — (a pro ch ) s. f. 1°   Action de s approcher ou d être approché. L approche des ennemis. L approche du doigt fait cligner l oeil. •   Le mouvement de la terre, l approche ou l éloignement des étoiles, REGNARD Voy. en Pologne.. •   Ma foi, pour te …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Approche — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Approche, un terme de typographie. L approche, phase du vol située entre la croisière et l atterrissage. L approche ou procédure d approche, un terme d… …   Wikipédia en Français